WorldNavalShips .com Home Page
Order Enquiries (UK) : 01436 820269

You currently have no items in your basket

Google

 

www.worldnavalships.com

Naval History by Country :
ROYAL
NAVY
US
NAVY
GERMAN
NAVY
FRENCH
NAVY
MORE
PAGES
VIEW ALL OF OUR CURRENT ART SPECIAL OFFERS ON ONE PAGE HERE
NAVAL ART AVIATION ART MILITARY ART SPORT ART
Ship Search by Name :
Product Search         

Home ] Up ] Comments about our Site ] About Our Navy Web ] Acknowledgements ] How to use our site ]

Republique Class 

Home ] Up ] Early French Battleships ] Danton Class ] Courbet Class ] Bretagne Class ] Normandie Class ] Dunkerque Class ] Richelieu Class ] Liberte Class ] [ Republique Class ] Amiral Baudin Class ] Terrible Class ]

Choose the navy or section of interest below:

Royal Navy United States Germany France Japan Italy Russia Austria-Hungary
Canada Spain Netherlands Argentina Brazil Portugal Turkey Australia
Norway Sweden Denmark Belgium Chile Uruguay China New Zealand
Malta Greece India Poland South Africa Pakistan Libya Kuwait
Ireland Other Navies Liners   Unidentified Ships Wartime Naval Losses
NAVAL ART AVIATION ART MILITARY ART SPORT ART
Republique Class French Battleships, built in the first years of the 20th Century and served in the First World War.
Republique 4th September 1902 Served in Mediterranean during WW1. Scrapped after 1921.
Patrie 17th December 1903 Served in Mediterranean during WW1. Scrapped after 1928.

Republique

"The Launch of a New French Battleship"

Extract from  "Army & Navy Illustrated" 1902.

The largest vessel ever built in a French yard, the “Rebublique,” has just been launched at Brest.  The putting into the water of the new war-ship of any kind is always interesting, and the number of launches we have seen in this country lately has given an added impetus to the interest in the Navy which has so long been the desire of a number of patriots to instil into the mind of every Briton.  It was once claimed for the “Republique” and her sister ships that she would be superior, in every respect, to any type of existing vessel.  Changes have been made since the time she was laid down, however, and powerful as she may indubitable will be, the difference between her and our “King Edward VII.” Class will not be very marked.  The advantage, if any, is more likely to be on the side of the latter.  We would not be thought by that to insinuate that the “Republique” is an inferior type of battleship.  On the contrary, she will be a most formidable opponent in any Naval engagement.  In fact, the units of this type are very fine vessels indeed, and resemble much more closely vessels of the British type than their predecessors.  There is in point of fact a remarkable tendency nowadays to a gradual approximation to one type.  There was a time when the differences between ships of the British and French Fleets were noticeable even when the vessels were at a considerable distance; now it is possible to point to vessels in both the French and Russian Navies which are substantially similar to our own.  The “Republique” is the first vessel of M. de Lanessan’s programme o be launched, and is consequently an object of interests to all students of Naval architecture.  Her displacement is 14,865 tons, and her indicated horsepower of 17,475 is expected to take her through the water at a speed of 18 knots.  Her projected length was 439-ft, but this has been cut down to 434-ft, 7-in., while her beam remains at 79-ft, 6-in as originally designed.  Her draught is 27-ft, 6-in aft.  Her normal coal capacity of 905 tons, and this can be doubled, which would enable her to go across the Atlantic and back at a nominal speed of 10 knots without recoiling.   Her armour is harveyed steel, and her principal protection a complete belt, rising 8-ft above the water line, and having a maximum thickness of 12-in.  The armour belt on her bow and above the water-line belt is 4-in thick; the sloping protected deck being of the same thickness.  Her main turrets are protected by 12-in armour. The armament consists of four 12-in breech loaders mounted in pairs in turrets; eighteen 6.4-in quick firers, twelve of which are mounted in pairs also in turrets, and six in casemates, besides twenty-eight smaller guns.  Of the five torpedo tubes two are submerged.  Her complement will be 793 men.  The ceremony of launching went off very successfully.  More than 20,000 people were present, which constitutes a record for France.  Vice-Admiral Rouston arrived at about 4 o’clock and proceeded at once to the marquee where all the dignitaries were assembled, together with the officers of the Greek “Psara” and the Austrian “Szigethvar.”  As soon as the Vice-Admiral had raken his place on the platform, the customary religions service was conducted by l’Abbe Jamont, who is a brother of the General Jamont who served with distinction in China during the Boxer troubles.  The cords were then cut and the huge mass slid gently off the ways.  The attendant bands truck up the “Marseillaise,” and the vessel plunged into the water, raising on either side huge waves, which did not subside for some little time.  The whole affair was a success, and an enthusiastic crowd greeted with all the power of its lungs the latest addition to the French Navy.  The “Republique” was laid down at the beginning of last December, and has therefore been just eight months on shipbuilding annals.  Over 2,000 men have been employed on her.  Her designer was M. Bertin, French director of Naval Construction, and after the ceremony he was heartily congratulated by his colleagues at the ministry, who also complimented M. Bahon, the engineer who has been entrusted with the supervision of the building Admiral Rouston, indeed in the general orders of the day highly commended all those connected with the construction of the “Republique.”    It is worthy of notice in connection with the launch of the “Republique,” which, as already mentioned, id the first battle ship of the 1900 programme to be launched, that Brest has also the honour of having launched the first cruiser of that programme, the “Leon Gambetta.”  Moreover, at the rime of writing they are the only vessels of that programme at present in the water, so that the authorities may well be pleased with the results attained.  For us there are not many lessons to be deduced from this launch.  The vessels of foreign Navies are becoming more and more like our own, which goes to prove that the genius of Sir William White is having its effect, and beyond that there is little to be said.  Our latest vessels compare more than favourably with the “Republique,” and their armaments are rather heavier.

Extract from  "Army & Navy Illustrated" 1902.

Le Lancer d'un Nouveau Cuirassé français » l'Extrait de « l'Armée & la Marine A Illustré » 1902. Le plus grand vaisseau jamais a incorporé un yard français, le « Rebublique, » a été juste lancé au plus Britannique. Le mettre dans l'eau du nouveau navire de guerre de n'importe quel genre toujours s'intéresse, et le nombre de lance nous avons vu dans ce pays dernièrement a donné un élan supplémentaire à l'intérêt dans la Marine qui si longtemps a été le désir d'un nombre de patriotes instiller dans l'esprit de chaque Breton. Il a été réclamé une fois pour le « Republique » et ses bateaux de soeur qu'elle serait supérieure, dans chaque respect, n'importe quel type de vaisseau existant. Les changements ont été faits puisque le temps qu'elle a été déposée, cependant, et puissant comme elle peut indubitable sera, la différence entre elle et notre « le Roi Edward VII ». Classer ne sera pas très marqué. L'avantage, si n'importe quel, est plus probable pour être sur le côté du dernier. Nous ne serions pas pensés par qu'insinuer que le « Republique » est un type inférieur de cuirassé. Au contraire, elle sera un adversaire le plus effrayant dans l'engagement Naval. En fait, les unités de ce type sont de très belles vaisseau en effet, et ressembler à beaucoup plus de près des vaisseaux du type britannique que leurs prédécesseurs. Il y a dans le point de fait une tendance remarquable de nos jours à une approximation graduelle à un type. Il y avait un temps quand les différences entre les bateaux des Britanniques et de Flottes françaises étaient perceptibles même quand les vaisseaux étaient à une distance considérable ; maintenant c'est possible d'indiquer aux vaisseaux dans le français et aux Marines russes qui sont substantiellesment similaire au nôtre. Le « Republique » est le premier vaisseau de M. de o d'émission Le Lancer d'un Nouveau Cuirassé français » l'Extrait de « l'Armée & la Marine A Illustré » 1902. Le plus grand vaisseau jamais a incorporé un yard français, le « Rebublique, » a été juste lancé au plus Britannique. Le mettre dans l'eau du nouveau navire de guerre de n'importe quel genre toujours s'intéresse, et le nombre de lance nous avons vu dans ce pays dernièrement a donné un élan supplémentaire à l'intérêt dans la Marine qui si longtemps a été le désir d'un nombre de patriotes instiller dans l'esprit de chaque Breton. Il a été réclamé une fois pour le « Republique » et ses bateaux de soeur qu'elle serait supérieure, dans chaque respect, n'importe quel type de vaisseau existant. Les changements ont été faits puisque le temps qu'elle a été déposée, cependant, et puissant comme elle peut indubitable sera, la différence entre elle et notre « le Roi Edward VII ». Classer ne sera pas très marqué. L'avantage, si n'importe quel, est plus probable pour être sur le côté du dernier. Nous ne serions pas pensés par qu'insinuer que le « Republique » est un type inférieur de cuirassé. Au contraire, elle sera un adversaire le plus effrayant dans l'engagement Naval. En fait, les unités de ce type sont de très belles vaisseau en effet, et ressembler à beaucoup plus de près des vaisseaux du type britannique que leurs prédécesseurs. Il y a dans le point de fait une tendance remarquable de nos jours à une approximation graduelle à un type. Il y avait un temps quand les différences entre les bateaux des Britanniques et de Flottes françaises étaient perceptibles même quand les vaisseaux étaient à une distance considérable ; maintenant c'est possible d'indiquer aux vaisseaux dans le français et aux Marines russes qui sont substantiellesment similaire au nôtre. Le « Republique » est le premier vaisseau de M. de o d'émission de Lanessan est lancé, et est par conséquent un objet d'intérêts à tous étudiants d'architecture Navale. Son déplacement est 14.865 tonnes, et sa puissance indiquée de 17.475 est comptée la prendre par l'eau à une vitesse de 18 noeuds. Sa longueur prévue était de 439 ft, mais ceci a été abattu à de 434 ft, 7-in., pendant que son rayon reste à de 79 ft, 6-dans comme au début conçu. Son courant d'air est de 27 ft, 6-dans arrière. Sa capacité normale de charbon de 905 tonnes, et ceci peut être doublé, qui elle rendrait capable aller à travers l'Atlantique et de retour à une vitesse nominale de 10 noeuds sans recule. Son armure est harveyed de l'acier, et sa protection principale une ceinture complète, s'élevant de 8 ft au-dessus de la ligne de flottaison, et avoir une épaisseur maximum de 12-dans. La ceinture d'armure sur son arc et au-dessus de la ceinture de ligne de flottaison est 4-dans épais ; l'incliner a protégé le pont est d'épaisseur pareille. Ses tourelles principales sont protégées par 12-dans l'armure. L'armement consiste en quatre 12-dans Les chargeurs par le siège ont monté dans les paires dans les tourelles ; dix-huit 6.4-in firers rapide, douze dont est monté dans les paires aussi dans les tourelles, et six dans casemates, outre vingt-huit plus petits fusils. Des cinq tubes de torpille deux sont submergés. Son complément sera 793 hommes. La cérémonie de lancement a sauté très avec succès. Plus de 20.000 gens étaient présents, qui constitue un rapport pour France. Rouston de vice-amiral est arrivé à à peu près 4 o’clock et procédé tout de suite à la marquise où tous les dignitaires ont été assemblés, ensemble avec les officiers du « Psara » grec et le « Szigethvar » autrichien. Aussitôt que le Vice-Amiral avait raclé son endroit sur la plate-forme, les religions coutumières entretiennent ont été dirigées par l’Abbe Jamont, qui est frère du Jamont Général qui a servi avec la distinction dans Chine pendant les ennuis de Boxeur. Les cordes ont été coupées alors et la masse énorme a glissé doucement des façons. Les bandes associées transportent en camion en haut le « Marseillaise, » et le vaisseau a plongé dans l'eau, s'élevant sur ou les vagues énormes latérales, qui ne sont pas baissées pour quelque petit temps. L'affaire entière avait du succès, et une foule enthousiaste a salué avec tout le pouvoir de ses poumons la dernière addition à la Marine française. Le « Republique » a été déposé au début de dernier décembre, et a été donc juste huit mois sur les annales de construction navale. Par-dessus 2.000 hommes a été employé sur elle. Son dessinateur était M. Bertin, le directeur français de Construction Navale, et après la cérémonie qu'il a été chaleureusement félicité par ses collègues au ministère, qui a complimenté aussi M. Bahon, l'ingénieur qui a été confié avec le contrôle du Rouston d'Amiral de bâtiment, en effet dans les ordres généraux du jour a recommandé extrêmement tout ces connecté avec la construction du « Republique ». C'est digne de notification à propos du lance du « Republique, » qui, comme déjà mentionné, id le premier bateau de combat de la 1900 émission être lancé, qui le plus Britannique a aussi l'honneur d'ayant lancé le premier croiseur de cette émission, le « Leon Gambetta ». De plus, au rime d'écriture ils sont les seuls vaisseaux de cette émission en ce moment dans l'eau, pour que les autorités peuvent être bien contentes des résultats atteints. Pour nous il n'y a pas beaucoup de leçons être conclues de ceci lance. Les vaisseaux de Marines étrangères deviennent de plus en plus comme notre propre, qui va prouver que le génie de Monsieur William Blanc a son effet, et au delà de qu'il y a petit être dit. Nos derniers vaisseaux comparent plus que favorable avec le « Republique, » et leurs armements sont plutôt plus lourds. Extraire de « l'Armée & la Marine A Illustré » 1902.

Republique.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB085

Republique by moonlight.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB086

Republique

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB087

Republique.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB088

Republique

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB089

Republique

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB090

Republique.  Photograph sent in by Jean Gillet

Republique

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB091

Republique. Sent in by Jean Gillet

Republique.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB092

The Republique with damage after being hit by debris from the Liberte explosion.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB215

The Republique after being hit by debris from the Liberte explosion

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB226

Republique.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB096

Patrie

Patrie.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB093

 

Patrie

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB094

Patrie.

A reproduction of this original photo / photo-postcard size 10" x 7" approx available.  Order photograph here  © Walker Archive. Order Code PFB095

 

Everything we obtain for this site is shown on the site, we do not have any more photos, crew lists or further information on any of the ships.

COPYRIGHT NOTICE. ALL IMAGES DISPLAYED ON THIS WEBSITE ARE PROTECTED BY  COPYRIGHT  LAW, AND ARE OWNED BY CRANSTON FINE ARTS OR THEIR RESPECTIVE OWNERS.  NO REPRODUCTION OR COPYING ALLOWED ON OTHER WEBSITES, BOOKS OR ARTICLES WITHOUT PRIOR AGREEMENT.

Contact Details
Shipping Info
Terms and Conditions
Cookie Policy
Privacy Policy

Join us on Facebook!

Sign Up To Our Newsletter!

Stay up to date with all our latest offers, deals and events as well as new releases and exclusive subscriber content!

This website is owned by Cranston Fine Arts.  Torwood House, Torwoodhill Road, Rhu, Helensburgh, Scotland, G848LE

Contact: Tel: (+44) (0) 1436 820269.  Fax: (+44) (0) 1436 820473. Email:

Follow us on Twitter!

Return to Home Page